Divine Box, la startup qui vous livre des produits divins

Divine Box startup

Divine Box est la startup à suivre ce mois-ci. The Next French a rencontré Côme Besse, le co-fondateur de cette startup au concept divin.

Comment est né le projet Divine Box ?

Tout est allé très vite, et a commencé de manière assez anecdotique. Un de mes frères habite à Barcelone et souffrait de ne pas retrouver là-bas la bonne bouffe française qu’il aime tant (fromage, charcuterie, vin rouge…). Pour Noël ma mère lui a offert un panier plein de ces victuailles, contenant notamment : un paté de l’abbaye de Bricquebec (près de Cherbourg) ! Avec ma soeur, nous avons trouvé le concept génial.

 

On a commencé à parler d’apéro des abbayes, car les monastères font aussi de la bière, du fromage etc… Après quelques semaines de recherches, nous avons constaté qu’en fait les abbayes faisaient bien plus de pépites ! Huile d’olive, confitures, miels, biscuits salés et sucrés, nougat, meringues, café, chutneys etc… Alors pour ne rien louper de ces produits monastiques ultra artisanaux, hyper bons et très sains, on en est arrivé au concept de Divine Box (surnommée la « box des monastères ») : une box mensuelle livrée chez vous contenant une sélection thématique de produits monastiques : chocolat pour avril, miel pour mai, apéro pour juin etc… Priorité à l’épicerie fine car on aime bien la bonne bouffe et c’est probablement ce qui se fait de mieux dans l’artisanat monastique !

 

L’idée est de se régaler tous les mois en famille ou entre amis tout en soutenant les abbayes à préserver leur patrimoine ! Plutôt cool au final, non ?

 

En février, on lance une campagne de crowdfunding qui nous permet de récolter plus de 7000€ (140% de l’objectif) et début mars, deux mois après avoir eu l’idée, le site est en ligne ! Et depuis on grandit vite grâce à un bouche à oreille hyper efficace.

 

 

Divine Box, c’est avant tout une équipe !

Au début, l’équipe était uniquement composée de ma soeur Astrid et moi. Après une école de commerce, Astrid a bossé pendant trois ans en tant que responsable retail dans la mode pour enfants. C’est donc elle naturellement qui s’occupe de la logistique et des opérations. De mon côté, je suis encore étudiant à HEC Entrepreneurs. Mes précédents stages en start-up en marketing m’ont bien formé pour m’occuper aujourd’hui de la com’ et du site.

 

Assez vite, notre cousine Dauphine, fan de photos, nous a rejoint pour nous apporter une compétence que nous n’avions pas. La majorité des visuels et photos vient d’elle. Chapeau madame, étudiante en droit et à peine 20 ans !

 

Avec les mois, l’équipe s’agrandit doucement… Du renfort arrive dans quelques jours côté marketing et opérations. On n’en dit pas plus 😉

 

Comment se passe votre relation avec ses fournisseurs hors du commun ?

Ce qui est incroyable avec les abbayes, c’est que la relation est 100% ancrée dans la bienveillance et le respect mutuel. C’est quand même les seuls fournisseurs qui te souhaitent que Dieu te bénisse par mail ! (#TrueStory)

Plus sérieusement, nous veillons à leur rendre leur accueil si chaleureux en les impliquant au maximum dans l’aventure. Par exemple (#AttentionSpoiler), dans chaque Divine Box, une carte postale aux couleurs du mois est glissée dans la box. Les abonnés peuvent ainsi écrire à l’abbaye de leur choix pour les remercier pour les pépites qu’elles ont concocté.

Par ailleurs, chaque mois, nous faisons une grande tournée d’abbayes pour aller à leur rencontrer, discuter, rire, visiter les ateliers etc… Cela renforce la relation des deux côtés, et permet d’avoir de belles histoires à raconter à nos abonnés dans le livret mensuel inclu dans chaque Divine Box !

 

Quelle serait l’anecdote la plus fun de votre aventure entrepreneuriale ?

Typique illustration de la relation qui nous unit aux abbayes : lors d’une tournée d’abbayes dans l’Ouest de la France, nous discutons avec une Soeur : de l’abbaye, de nous, de leurs produits monastiques etc… Au moment de nous raccompagner vers la sortie, la Soeur me tend un petit papier en souriant. Nous marchons vers la voiture pour repartir, j’ouvre le papier : « Bon anniversaire Côme ! ». Je ne me souvenais même plus lui avoir dit que c’était mon anniversaire ce jour-là … Quand on vous dit que nos « fournisseurs » sont bienveillants, on ne blague pas !

 

Le chiffre à retenir

Plus de 3500 produits monastiques expédiés dans nos Divine Box à ce jour ! On grandit bien à notre rythme, c’est chouette!

 

Suivez Divine Box sur Facebook pour rester au courant de leur actualité, ou rendez-vous sur leur site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *